PEINTURE

PEINTURE INTÉRIEURE 

Nous pouvons traiter l’ensemble des supports à l’intérieur d’un bâtiment que ce soit sur des plafonds, murs, boiseries et métaux.

Nous préparons automatiquement les supports qu’ils soient anciens ou neufs.

Nous choisissons la peinture en fonction de la pièce si celle-ci est une pièce sèche (ex : salon, salle à manger, chambres) ou d’une pièce humide ( ex : salle de bains, wc, buanderie).

En fonction de l’état du mur à peindre, notamment s’il est poreux, il faut parfois appliquer d’abord une couche d’impression ou si vous devez repeindre par-dessus une peinture foncée.

La couche d’impression, souvent blanche ou teinter dans la couleur de la finition, régule l’absorption et opacifie la surface, réduisant le besoin en peinture de finition.

CHOISIR LA BONNE FINITION 

Aspect mat, satiné ou brillant, le choix dépend de l’esthétique souhaitée, mais aussi de la pièce de destination. Les murs d’une cuisine ou salle de bains sont très exposés : condensation, éclaboussures, gras… La peinture doit être lessivable, aussi une finition satinée ou brillante est impérative.

La peinture mate absorbe la lumière. Elle est idéale au plafond des pièces sèches, dans toute la maison. Elle offre aussi un bel effet de profondeur des couleurs, recherché en décoration. Mais c’est une peinture plus fragile. Aussi, pour la peinture d’un mur, réservez-la aux pièces sèches et calmes : chambre, salon, salle de bains, couloir, cuisine…

PEINTURE EN PHASE AQUEUSE

Peinture en émulsion ou en dispersion que l’on peut diluer avec de l’eau. Une peinture en phase aqueuse s’appelle encore peinture à l’eau. Les outils utilisés pour l’application de ce type de revêtement se nettoient donc très facilement à l’eau. L’eau ne constitue ainsi plus qu’un diluant qui permet de régler facilement une bonne viscosité.

Une peinture à l’eau contient des résines, des liants, des pigments, des charges, des antigels et des siccatifs. Tous ces constituants sont indispensables pour obtenir une bonne fabrication. Cependant, d’autres molécules dans la formulation sont loin d’être complètement anodines pour les êtres vivants. Il est donc important de prendre toutes les précautions nécessaires.

Dans une peinture en émulsion, on remplace tout simplement les solvants organiques par de l’eau. Néanmoins, il persiste une petite quantité d’alcools et d’éthers de glycol qui est absolument nécessaire à la fabrication. Toutefois, leur toxicité est nettement moindre qu’une peinture classique en phase solvant. L’usage des peinture à l’eau n’est donc plus un phénomène de mode. En effet, il souligne une réelle préoccupation de protection de l’environnement.

PEINTURE EN PHASE SOLVANT 

Peinture au solvant que l’on peut diluer avec une matière organique comme un diluant synthétique, cellulosique ou bi composants par exemple. Le matériel utilisé pour l’application de ce type de peinture se nettoie avec le même solvant que celui utilisé pour la mise en oeuvre.

Un revêtement solvanté contient principalement des résines, des liants, des pigments, des charges et des additifs. La nature de sa formulation entraîne un point éclair relativement bas. Elle est ainsi très facilement inflammable. Elle reste donc nocive pour la santé par contact cutané ou par inhalation.

Les peintures aux solvants sont les plus communément utilisées à l’heure actuelle. Prés de la moitié des peintures employées dans le milieu industriel reste des peintures à base de solvants. La seconde moitié correspond à des peintures à l’eau ou des peintures en poudre. La politique de réduction des solvants va favoriser le développement des peintures à l’eau dans un futur proche.

LES PEINTURES A LA CHAUX

La peinture à la chaux : Une peinture respectueuse de l’environnement car elle est principalement constituée de matières premières naturelles et ne contient pas de résine synthétique ni de blanc de titane. En plus de ses atouts écologiques, la peinture à la chaux présente de nombreux avantages techniques et esthétiques. Dans cet article vous découvrirez les atouts de cette peinture traditionnelle ainsi que différents trucs et astuces concernant son application. D’un point de vue technique, la peinture à la chaux est idéale pour le revêtement de pièces humides, car elle n’entrave pas la diffusion de la vapeur d’eau et empêche ainsi la formation de moisissures, tout en assainissant les pièces. Cette peinture écologique durcit en absorbant le gaz carbonique de l’air et se transforme à nouveau en pierre calcaire (phénomène de carbonatation).

ici  Recommandée pour les personnes allergiques (ajout de cellulose non traitée). D’un point de vue esthétique, ce type de peinture se caractérise par des effets de nuances différentes et une finition non uniforme. La peinture à la chaux, très lumineuse, renvoie un fini extra mat conjugué à différents effets. Elle se caractérise, en outre, par une matière brute agrémentée de petits grains clairsemés. Très respirante, elle offre une excellente réflexion à la lumière et, par conséquent, de couleurs variant en fonction de la luminosité.

LES PEINTURES DÉCORATIVES

Il existe aujourd’hui une vaste gamme de peintures décoratives à effets divers et variés. Elles peuvent permettre, au même titre qu’un papier-peint ou un revêtement, de redécorer totalement une pièce. On peut ainsi tout à fait envisager une décoration de cuisine à la peinture, tout comme celle d’une chambre ou d’un couloir. Mais, tout comme pour le choix d’une peinture traditionnelle, il convient de sélectionner sa peinture déco avec soin.

Voici les différents éléments sur lesquels porter votre attention au moment d’acheter une peinture décorative. la couleur d’une peinture décorative aura toute son importance.

1 thought on “PEINTURE

Comments are closed.